Regroupement Partage updated their cover photo

Lancement de la campagne Adoptez un plant de carottes
Une opportunité pour les Québécois de soutenir l’agriculture locale,
urbaine et biologique en aidant les familles défavorisées

Afin de permettre à tous les Québécois de soutenir l’agriculture urbaine, locale et biologique et la réinsertion sociale, le Regroupement Partage les invite à adopter symboliquement, en échange d’un don, leur plant de carottes Bolero poussant dans l’Ouest de l’Île de Montréal.

Récipiendaires du Prix Action David Suzuki 2017 et finalistes aux Prix Novae dans la catégorie Alimentation, les carottes de l’inspirant programme Cultiver l’Espoir permettent de distribuer des légumes biologiques aux familles montréalaises dans le besoin, tout en s’autofinançant par la commercialisation de produits en épicerie.

Les dons reçus dans le cadre d’Adoptez un plant de carottes seront doublés jusqu’à concurrence de 25 000 $ par L’OEUVRE LÉGER, et permettront d’aider 60 000 familles montréalaises dans le besoin à l’aide des légumes financés.

« La campagne Adoptez un plant de carottes est une campagne populationnelle ludique, qui permet de reconnecter les gens à leur agriculture d’ici, tout en aidant leur prochain. De plus, les prix donnés en échange des dons sont intéressants, alors nous espérons que les gens seront interpellés par ce projet à échelle humaine, environnementale… et gourmande. Et qu’ils seront généreux ! », s’exclame Sylvie Rochette, cofondatrice et directrice générale du Regroupement Partage.

Soutenue par David Suzuki, la campagne Adoptez un plant de carottes du Regroupement Partage peut également compter sur un porte-parole apprécié des Québécois : le comédien Louis-David Morasse, présentement dans la série ‘O’.

« Lors de l’événement bénéfice annuel du Regroupement Partage l’année dernière, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour le programme Cultiver l’Espoir du Regroupement Partage, dans lequel des terres inexploitées, prêtées par la Ville de Montréal, servent à nourrir les Montréalais dans le besoin avec des légumes d’ici, biologiques. Je suis devenu le fier porte-parole du programme suivant cet événement. Ce qui est vraiment génial, c’est que tout le monde peut encourager le projet en adoptant un plant de carottes sur le site web, ou en achetant les carottes biologiques chez Metro », explique Louis-David Morasse.

Les carottes Cultiver l’Espoir à l’honneur aux 3 Brasseurs !
En plus de pouvoir devenir, en échange d’un don, l’heureux propriétaire symbolique d’un plant de carottes biologiques, les épicuriens pourront appuyer le projet en dégustant la bière, le potage et le plat aux carottes Cultiver l’Espoir, concoctés par 3 Brasseurs et mis en vedette du 15 octobre au 11 novembre 2018. Pour chaque produit aux carottes vendu dans les restaurants de Montréal, un don d’1 $ sera remis au Regroupement Partage.

Annonce d’un partenariat avec Promutuel Assurance
Le Regroupement Partage est fier de pouvoir compter sur le partenariat de Promutuel Assurance pour les trois prochaines années, afin de soutenir la pérennité et la croissance du programme Cultiver l’Espoir ainsi que la mission globale de l’organisme.

Promutuel s’ajoute aux autres précieux partenaires de Cultiver l’Espoir : Ville de Montréal pour le prêt des terres et l’achat de matériel, D-Trois Pierres pour les opérations culturales, Metro pour la distribution en épicerie, L’OEUVRE LÉGER pour la campagne Adoptez un plant de carottes et le financement ; Fondation Écho, Fondation J.A. DeSève, Fondation de la Famille Zeller et le Gouvernement du Québec pour le financement, ainsi que les 3 Brasseurs.

À propos du Regroupement Partage
Depuis sa création, il y a 20 ans, le Regroupement a remis pour une valeur de 13,5 millions de dollars en denrées et produits d’hygiène personnelle à plus de 500 000 Montréalais dans le besoin. Les Magasins-Partage aident annuellement près de 27 700 personnes dans une vingtaine de quartiers montréalais à la rentrée scolaire et à Noël.

À propos de Cultiver l’Espoir
Suivant ses premières récoltes en 2015, Cultiver l’Espoir du Regroupement Partage sera à terme le plus important projet d’agriculture urbaine biologique au Canada. C’est un projet multiacteurs et multisecteurs d’économie sociale et circulaire, dans lequel des terres inexploitées prêtées par la Ville de Montréal sont revalorisées en partie par des jeunes en réinsertion sociale, avec un extrant qui bénéficie à plus de 60 000 familles défavorisées, et à tous les Québécois qui peuvent acheter des carottes biologiques.

En 2018, des jeunes décrocheurs en réinsertion sociale encadrés par le personnel de D3-Pierres ont fait une récolte de plus de 120 tonnes : 55 % sont allées aux banques alimentaires partenaires Jeunesse au Soleil, Moisson Montréal et Mission Bon Accueil, pour permettre aux Montréalais démunis d’avoir accès à des légumes frais et locaux. Pour la pérennité et l’autofinancement du projet, 45 % des récoltes sont vendues chez Metro/Super C, permettant à tous les Québécois d’en bénéficier.

Grâce au partenariat avec l’entreprise agricole en réinsertion sociale D-3 Pierres, des emplois qui permettent à des jeunes en difficulté de réintégrer le monde du travail sont créés. Les 120 tonnes de produits biologiques qui en résultent améliorent la qualité de l’alimentation de la population montréalaise en général, et des familles des milieux défavorisés en particulier. Et le projet ne cesse de prendre de l’ampleur : on prévoit une récolte de 575 tonnes d’ici 2023.

 

Pour plus d’information sur Cultiver l’Espoir, consultez le http://regroupementpartage.ca/cultiver-lespoir/.


Pour plus d’information sur la campagne Adoptez un plant de carottes, consultez le https://adoptezunplantdecarottes.com/