COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

OPÉRATION SAC À DOS DU REGROUPEMENT PARTAGE

5 000 sacs à dos et fournitures scolaires pour les enfants les plus vulnérables de la province,
une aide en continu durant l’année scolaire

MONTRÉAL, le 27 août 2019 – En vue de la rentrée scolaire 2019, les besoins de fournitures scolaires sont toujours importants pour les familles en situation précaire, particulièrement dans l’est de l’Île de Montréal. Pour tous les parents, mais bien plus encore pour le quart des familles montréalaises avec enfants vivant sous le seuil de la pauvreté, la rentrée scolaire s’annonce une période de grand stress.

Quand on sait qu’un enfant sur quatre ne terminera pas ses études secondaires dans les écoles de la métropole, et que la pauvreté a un effet direct sur la réussite de ces jeunes, l’Opération Sac à Dos demeure une initiative primordiale.

Présent dans les arrondissements de Montréal où se retrouvent les enfants les plus vulnérables de la province, le Regroupement Partage outillera cette année près de 5 000 d’entre eux et leur famille pour la rentrée scolaire, afin de leur permettre de démarrer l’année avec fierté et dignité, le frigo et le sac à dos bien garnis.

D’ici à la fin août, les 15 Magasins-Partage répartis dans tout Montréal permettront à ces enfants et à leur famille de bénéficier d’un sac à dos, de fournitures scolaires et d’une boîte à lunch isolante. Les familles de ces enfants pourront aussi choisir des denrées alimentaires, notamment pour la boîte à lunch de tous les membres de la famille.

La valeur de chaque sac à dos rempli de fournitures remis à un enfant varie entre 120 $ et 250 $, et ce, sans compter l’aide fournie à sa famille. Une contribution volontaire de 10 % du coût réel de l’épicerie est demandée aux participants (les effets scolaires sont gratuits), qui ainsi, redonnent eux aussi à la communauté.

Au total, l’Opération Sac à Dos du Regroupement Partage permettra à 8 500 personnes (parents et enfants) de se préparer adéquatement pour la rentrée des classes. Cette année, l’objectif est de distribuer une valeur marchande de 750 000 $ en fournitures scolaires, en sacs à dos, en boites à lunch, en nourriture, et en produits de consommation courante.


Une aide tout au long de l’année scolaire pour les nouveaux arrivants

« La demande pour nos fournitures scolaires est soit restée stable dans certains quartiers, soit a augmenté, notamment dans des quartiers comme Anjou, Hochelaga-Maisonneuve et St-Léonard. Ces quartiers reçoivent un afflux de nouveaux résidents refoulés en raison de la gentrification des quartiers avoisinants, et accueillent aussi de nombreux nouveaux arrivants, et il est important de leur permettre de bien s’intégrer, dès leur arrivée. Nous avons développé des partenariats avec les Commissions scolaires de l’Île de Montréal afin de pouvoir aider les élèves peu importe la date de leur arrivée, jusqu’en janvier » explique Sylvie Rochette, cofondatrice et directrice générale du Regroupement Partage.

 

Des écoles surpeuplées, des nouveaux arrivants démunis

Dans les derniers mois, une vague importante de familles migrantes ont causé une augmentation substantielle du nombre d’élèves dans les écoles du Grand Montréal, plus particulièrement dans l’Est de l’Île.  « Nos écoles sont  des terres d’accueil pour les élèves issus de l’immigration. Lorsque leurs familles ont besoin d’aide, des collaborations avec des organismes comme le Regroupement Partage sont un plus pour nous compte tenu de l’impact positif sur nos élèves.  Les demandes en fournitures scolaires ne se limitent plus à la rentrée. Semaine après semaine, tout au long de l’année, des parents inscrivent leurs enfants. Il s’agit souvent de familles vulnérables qui ont besoin de toute l’aide possible à leur arrivée », indique Miville Boudreault, le président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

 

Une opération rendue possible grâce à une collecte de fonds publique d’envergure le 29 août

« La pauvreté est invisible… La honte aussi. Pourtant la joie se remarque facilement. Nous n’avons pas le droit de laisser nos jeunes vivre chaque journée d’école avec l’horrible sentiment d’être différents. Chaque enfant a droit à l’éducation, mais c’est à nous de lui donner le droit d’être égal aux autres. Le 29 août, donnez généreusement !»  exhorte Patrick de Bellefeuille, présentateur météo à MétéoMédia et porte-parole de l’Opération Sac à Dos.

La collecte de fonds aura lieu aux stations de métro McGill, Square-Victoria-OACI, Bonaventure et Radisson, et dans différents endroits de la ville, dont le Square Victoria, la Place du Canada, à l’intersection Papineau / René-Lévesque et l’intersection Papineau/Sherbrooke.

Les dons en ligne se font au regroupementpartage.org ou par téléphone au 514 383-2460.

 

Des partenaires fidèles

La 11e édition de l’Opération Sac à Dos du Regroupement Partage est rendue possible grâce à l’appui fidèle de plusieurs partenaires majeurs tels que Pelmorex Corp./MétéoMédia, le 98.5 FM, Fondation Bon Départ, Vidéotron, Mayrand Entrepôt d’alimentation et la Ville de Montréal.

 

À propos du Regroupement Partage

L’Opération Sac à Dos est une initiative du Regroupement Partage. Depuis sa création, il y a 21 ans, le Regroupement a remis pour une valeur de 14 millions de dollars en denrées et produits de consommation à plus de 500 000 Montréalais dans le besoin. Les Magasins-Partage aident annuellement près de 27 500 personnes dans une vingtaine de quartiers montréalais à la rentrée scolaire et à Noël.

– 30 –

 

Pour consulter le dossier de presse complet, dont l’horaire des points de collecte, visitez http://regroupementpartage.ca/medias/

Pour obtenir de plus amples renseignements ou planifier une entrevue, veuillez communiquer avec :

Karine Casault
communications@karinecasault.com
514.924.3391

*************************************************************************************

CE QUE NOS PORTE-PAROLES ET AMBASSADEURS EN DISENT…

« Au moment où l’économie tourne rondement, il est d’autant plus important de se rappeler que tous sont loin d’en profiter également et que beaucoup de familles ont toujours besoin d’aide. Aucun enfant ne devrait être laissé sans ressources ou stigmatisé. C’est pourquoi la CSDM est fière de collaborer depuis près de 15 ans avec Regroupement Partage dans le cadre de cette action qui contribue directement à améliorer la rentrée scolaire de plusieurs, notamment celle des nouveaux arrivants pour qui cette étape représente souvent un défi. »

– Catherine Harel Bourdon, présidente de la Commission scolaire de Montréal

 

« Nous sommes témoins de la différence que fait 1 sac à dos rempli de fournitures scolaires pour la fierté et l’estime de soi des enfants qui les reçoivent. Cela favorise sans aucun doute leur persévérance scolaire. Le travail des groupes communautaires en partenariat avec les Commissions scolaires est précieux et fait une réelle différence.»

– Diane Lamarche-Venne, présidente de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

 

« Malheureusement, la pauvreté n’a pas pris de vacances cet été et les familles les plus démunies se sont encore appauvries. Des écoliers qui partent en classe le ventre vide, ce ne devrait pas être acceptable, ni à Montréal, ni ailleurs. La faim est un problème auquel s’ajoute le manque d’estime de soi. Il faut tout faire pour que ces jeunes aient confiance en l’avenir. Ça passe par de l’aide alimentaire, mais aussi des fournitures scolaires et une boîte à lunch qu’ils pourront remplir toute l’année. C’est la mission de l’Opération Sac à dos et cela ne peut se faire sans l’aide de tous ! Merci de donner généreusement. »

– Isabelle Maréchal, Ambassadrice du Regroupement Partage

 

« Je suis la 6e d’une famille de 8 enfants, ce fut tout un défi pour mes parents afin que nous ayons tous droit à un déjeuner, des crayons et des cahiers pour avancer dans la vie et pouvoir rêver et réaliser nos buts. Un enfant ne devrait jamais choisir entre une pomme et un crayon. Le déjeuner lui donne l’énergie pour être attentif réceptif lors de ses cours. Ses fournitures scolaires sont ses outils pour cristalliser ce qu’il apprend. Merci de faire une différence dans leur vie ! »

– Martine St-Clair, Ambassadrice du Regroupement Partage